samedi 13 octobre 2012

Vendredi soir, Rencontre d'auteur(e)s chez Grenouille.


Quelques images des instants forts partagés avec le collectif "parce qu'on est là"
Cécile lisant des pages du livre de Renée Defay, "Tes petits pieds dans la trace de mes sabots"

 
Renée Defay nous parle de son livre : plus qu'une collecte des souvenirs d'enfance et des mots d'une ancienne vie rurale, l'initiation à sa propre féminité d'une très jeune fille…
Son livre, ainsi que HP Blues, sont en vente au Café-librairie.  



Quelques membres du collectif : l'ambiance est aux rires. 
HP Blues
Textes de Betty Berlier, Renée Defaÿ, Marcel Duga, Robert Giry, Axelle Péchaire Accompagnement Martine Bonnefoux, responsable de l’Espace rencontre et Yvette Dubreuil. Projet coordonné par Bruno Boussagol, metteur en scène de la compagnie Brut de béton production Administration Nathalie Robin
La compagnie de théâtre Brut de béton production édite HP BLUES, un portefolio réalisé par les membres du collectif Parce qu’on est là et avec l’aide de souscripteurs.
L’écriture comme possibilité de nommer l’angoisse et d’en établir la chronique douce amère, ironique et sincère, tel est le défi que 5 auteurs se sont lancés il y a 5 ans.
Le portefolio composé de 5 livrets rend compte de la vie de celles et ceux dont la souffrance psychique entrave la libre pensée. Chacun des 5 fascicules est l’œuvre d’un auteur qui tente de traduire sa présence à l’angoisse. Angoisse est le mot que nous avons trouvé pour rendre compte d’une emprise psychique sur le tout de la vie et qui empêche la libre pensée. Dans un tel contexte écrire est au sens propre un tour de force. Il aura fallu 5 ans pour aller de l’idée à l’envie, de l’évitement à la possibilité.

Mon âme est saoule, ivre et désœuvrée
Ainsi, j’écris de plus en plus mal, ne m’en veuillez pas…
Accrochée aux mots mon esprit est dans le plus grand
désarroi, la pensée sommaire, l’écriture bonne à mettre à
l’index.
Pour rompre le sortilège je fais des gammes. Que de
dissonances !
Je suis épuisée de tant puiser dans le fond de mes
maux
Le blues guette.
L’apostrophe se réduit à une potiche pour potache.
L’encre se pâme et cette godiche fait tâche.

Axelle Péchaire

Le collectif Parce qu’on est là
Depuis une trentaine d’années, Bruno Boussagol, metteur en scène de la compagnie brut de béton production, anime des ateliers de théâtre, d’écriture et de lecture au Centre Hospitalier Sainte Marie du Puy-­–en-­–Velay. Depuis 2006, il encadre un petit groupe dans le cadre d’un atelier d’écriture. Les participants se sont soudés au point de fonder le collectif Parce qu’on est là. Au cours de l'atelier, chacun lit les textes qu’il produit. Ce sont ces écrits qui ont été regroupés dans le livre HP BLUES.