dimanche 19 janvier 2020

Jeudi 23 janvier 20h Discussion autour de l’amélioration de la société

Soirée animée par Paul Poulain du mouvement « Émancipation collective ». Dans le prolongement des mouvements citoyens qui ont émergé les dernières années, d’Occupy Wall Street au mouvement des gilets jaunes, « Emancipation collective » s’est lancée dans un tour de France qui vise à re-politiser les territoires. Un tour de table permettra à chacun de s’exprimer, puis un débat suivra. 
https://www.emancipation-collective.fr/

samedi 18 janvier 2020

Vendredi 31 janvier, 20h, la communication bienveillante parents-enfants.

Présentation par Véronique Peyches.
Une dizaine de personnes a déjà profité des connaissances de Véronique Peyches. Elles ont été enchantées par l’atelier et réclament une suite !
Véronique revient nous parler de la méthode Faber Mazlish et aussi d’autres chemins à emprunter pour établir une relation bienveillante avec vos enfants, petits ou grands ou même avec vos ados ! Avoir des outils simples, pratiques, à mettre en place dans notre quotidien pour accompagner les enfants vers l’autonomie, vers une régulation de leurs émotions et des conflits, c’est ce que nous proposera Véronique.
Pour préparer au mieux cette soirée, faites nous savoir si vous préférez que la soirée soit axée sur la petite enfance ... ou sur les ados, par mail à programmationgrenouille@gmail.com.

samedi 4 janvier 2020

Samedi 11 janvier 20h30 Du vent dans les bronches

Le calembour potache n’est pas innocent et trahit la personnalité des deux artistes de ce duo, tiraillés entre humour et gravité, entre réalisme et fantaisie.
Le « Vent dans les bronches », c’est la vie quand il s’inspire, la mort quand il s’exhale, c’est aussi la saine colère contre ceux qui empêchent le monde de tourner rond… Les chansons laissent la part belle aux textes, mis en valeur par de riches arrangements aux sonorités rarement rencontrées dans ce registre de la chanson : hautbois et saxophone répondent aux voix, à l’accordéon et à la guitare, dans un climat où le burlesque se teinte de tendresse, où l’indignation est toujours présente derrière
l’humour bonhomme, où la mélancolie un instant effleurée s’échappe dans un éclat de rire.
https://www.youtube.com/watch?v=H0ZKBuVTEDo