samedi 6 avril 2019

Samedi 13 avril, conférence du Pays d'Art et Histoire : le BESTIAIRE

Le Bestiaire par le Pays d’Art et d’Histoire

"L'animal, l'art et l'homme dans le Haut-Allier"


Depuis la nuit des temps, le bestiaire s’invite dans le décor : jeux de lignes et de mouvements, anciennes croyances ou enseignement religieux, il est parfois difficile d’en saisir tout le symbolisme. Au Moyen Age, les animaux réels et légendaires sont omniprésents. Sculpté dans la pierre, ornant les tissus ou les pages des manuscrits, le bestiaire apparaît comme une source inépuisable. La faune sculptée des églises est marquée par deux grandes périodes d'expansion : l'époque romane et celle du gothique tardif, même si le XIIe siècle fut l'âge d'or du bestiaire médiéval.
De tous les sanctuaires édifiés par les différentes religions au cours de l'histoire de l'humanité, l'église médiévale est peut-être celle qui accorde à l'animal la place la plus envahissante. Les églises du Haut-Allier n'échappent pas à cette observation.